La convention CIDRE

La convention CIDRE

La convention CIDRE

Si vous êtes victime d’un dégât des eaux et que les dommages matériels sont inférieurs à 1600 euros HT, la convention CIDRE pourra donc s’appliquer. Pour en savoir plus sur cette convention, il faudra vous rapprocher de votre assureur, à savoir si vous l’avez souscrit dans votre contrat d’assurance. Mais avant cela, votre spécialiste de la canalisation bouchée va vous expliquer à quoi la convention CIDRE correspond.

Qu’est-ce que la convention CIDRE ?

La Convention d’Indemnisation Directe et de Renonciation à recours en Dégâts des Eaux ou encore ce que l’on appelle plus couramment la convention CIDRE, s’applique lorsque vous avez un dégât des eaux inférieur ou égal à 1600 euros HT en ce qui concerne les dégâts matériels et pour les dégâts immatériels telle qu’une perte de loyer, 800 euros HT. La convention pourra donc s’appliquer quand deux entreprises d’assurances garantissant chacune le dégât des eaux, interviennent au moment du sinistre.

Quels sont les conditions pour la mise en place de la convention CIDRE ?

Il y a de nombreuses conditions qui doivent être réunies pour la mise en place de la convention CIDRE :
Le montant du matériel endommagé ne doit pas excéder 1600 euros HT et 800 euros HT pour les dommages immatériels.
Le dégât des eaux doit toucher un locataire ou un propriétaire qui aura contracté une assurance incluant les dégâts des eaux, mais il faut également avoir adhéré à la convention CIDRE.
Le sinistre doit être créé par quelque chose mentionnée dans la convention.

Appliquer la convention CIDRE

La convention entre assureurs stipule deux obligations pour l’assurance qui prend en charge le dégât des eaux :
L’assurance de la victime qui n’est pas responsable du dégât des eaux indemnise son assuré. Le remboursement se fera sans possibilités pour l’assureur d’exercer de recours contre l’assurance de la personne qui aura causé le dégât des eaux. Comme le précise l’acronyme de la convention : renonciation de la convention.
L’assurance de l’occupant du bien où s’est passé le dégât des eaux prend à sa charge les dommages en ce qui concerne la décoration, de même pour les petites réparations que l’assuré soit locataire ou propriétaire.
L’assurance ne prend pas en charge le dégât des eaux dans le cas où :
La personne responsable du dégât des eaux n’a pas d’assurance.
L’une des deux assurances n’a pas souscrit à la convention CIDRE.
Le sinistre est causé par un prestataire de service, d’ouvrage ou toute entité engageant sa propre responsabilité professionnelle.
Il y aurait eu de nombreux sinistres dans les 24 derniers mois causés par la même personne.
Nous sommes en partenariat avec de nombreuses compagnies d’assurance, ce qui peut vous aider lorsque vous aurez un sinistre ou si vous êtes victime d’un tel sinistre. Pour savoir si vous avez souscrit à la convention CIDRE, il faudra que vous appeliez votre assureur. Pour toute autre information ou pour un dépannage canalisation, nous sommes à votre disposition 24h/24 et 7j/7.